Menu Fermer

5 conseils d’étiquette pour les sushis japonais

Pour les Japonais, manger des sushis, c’est comme manger un sandwich au beurre de cacahuète : cela vient si naturellement que les règles d’étiquette – sur la façon de manger des sushis – font partie de leur ADN. C’est probablement la raison pour laquelle notre source japonaise pour ce blog, Miho Ueda, d’Osaka, en visite à l’ASU, a semblé un peu perplexe lorsque nous l’avons interrogée à ce sujet. Mais après y avoir réfléchi, elle a trouvé 5 conseils d’initiés sur l’étiquette du sushi.

1. Vous ne ferez plus jamais tomber votre morceau de sushi dans votre sauce soja…

Vous avez toujours des problèmes avec vos baguettes ? Devinez quoi ? La plupart des Japonais mangent les sushis avec leurs mains. Surtout avec les nigiri sushi (morceaux individuels de sushi avec de la viande ou du poisson sur du riz), c’est tout à fait acceptable. Miho : « Vraiment, vous pouvez manger tous les sushis avec vos mains. Certaines personnes utilisent maintenant des baguettes parce qu’elles pensent que c’est plus propre, mais dans la plupart des restaurants japonais, on s’essuie d’abord les mains avec une serviette chaude. Seul le sashimi ne se mange jamais avec les mains. Mais saviez-vous que le sashimi n’est même pas un sushi ? Sushi signifie tout ce qui est avec du riz. Le sashimi, c’est juste du sashimi. »

2. Ouvrez grand (mais vous n’avez pas à dire aaah)

« On mange toujours les sushis en un seul morceau », dit fermement Miho. Il n’est donc pas question d’en prendre une bouchée et de la remettre dans son assiette, ou – l’horreur ! – de le couper en morceaux avec un couteau et une fourchette (ça arrive). « Si le morceau est trop gros, vous pouvez demander à votre chef sushi d’utiliser moins de riz. »

3. Le gingembre n’a pas sa place sur votre sushi

Admettre qu’il est plutôt bon de mettre un morceau de gingembre mariné sur votre sushi, mais pour Miho, il n’y a pas d’exception : « Vous mangez du gingembre entre vos bouchées de sushi, pour nettoyer votre palais. » Ottotto… (C’est « Oups » en japonais.) « Oh, et au fait, quand on parle du bon ordre, les sushis à base de poisson blanc se mangent en premier, puis le poisson rouge comme le thon, et tout sushi avec un œuf est toujours le dernier. »

4. Alors, pour ce qui est de mettre du wasabi dans votre sauce soja…

« Ce n’est pas autorisé. » Elle se tait un bref instant, puis ajoute : « Mais je le fais parfois. » Elle pense cependant que les Américains mettent beaucoup trop de wasabi et de sauce soja sur leurs sushis. « Au Japon, on trempe toujours juste le poisson dans la sauce soja, et pas le riz. Donc avec les nigiri, on les prend, on les tourne un peu et on trempe le côté avec le poisson dans la sauce soja. De cette façon, ce n’est jamais envahissant, car il n’absorbera pas la sauce soja comme le fait le riz. »

5. Vous ne voulez pas souhaiter la mort à votre partenaire de dîner… n’est-ce pas ?

Lorsque vous n’utilisez pas vos baguettes, il est très important de ne pas les planter verticalement dans un bol de riz ou de soupe. Miho :  » Au Japon, c’est ce qu’on laisse à un enterrement : un bol de riz avec deux baguettes plantées verticalement dedans. Vous pouvez simplement laisser vos baguettes sur votre bol ou sur un repose-baguettes, mais pas croisées de quelque façon que ce soit ! De plus, ne frottez pas vos baguettes de qualité l’une contre l’autre : cela ne se fait qu’avec des baguettes en bois bon marché. C’est considéré comme insultant si vous le faites avec des baguettes de qualité. »

Avez-vous d’autres idées sur la façon de manger des sushis ? Partagez-les ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *