Menu Fermer

Qu’est-ce qu’une vérification des antécédents du SSN ?

Certaines vérifications d’antécédents exigent que les candidats fournissent leur numéro de sécurité sociale, tandis que d’autres ne le font pas. Les employeurs doivent-ils toujours essayer d’utiliser les numéros de sécurité sociale dans leurs processus de vérification des antécédents ? Quel avantage présente une vérification des antécédents SSN par rapport à d’autres types de vérifications des antécédents ?

Dans la plupart des cas, il est facile pour les employeurs d’utiliser les numéros de sécurité sociale dans les vérifications des antécédents, car ces informations sont généralement fournies par un candidat dans le cadre de la demande d’emploi. Notez toutefois qu’un SSN n’est pas nécessairement essentiel pour une vérification précise des antécédents criminels. Contrairement à ce que certains croient, les SSN ne sont pas associés aux casiers judiciaires. Les casiers judiciaires font partie du dossier public, tandis que les SSN sont des informations personnelles privées et sensibles. Aucun casier judiciaire n’est uniquement associé à un numéro de sécurité sociale, et aucun casier judiciaire ne peut être recherché sur la base du seul SSN.

En raison de ces facteurs, les recherches d’antécédents criminels fonctionnent sur la base du nom, des empreintes digitales ou d’autres informations d’identification – comme la date de naissance. Bien que plus de détails soient toujours utiles pour confirmer les résultats, ne pas fournir de numéro de sécurité sociale pour une vérification des antécédents ne rendra pas une recherche criminelle inefficace.

Ce qu’une vérification des antécédents basée sur le SSN peut faire, c’est fournir des informations d’identification supplémentaires qui peuvent être utiles pour le processus de vérification. Par exemple, supposons que vous commandiez une vérification US AliasSEARCH par le biais de backgroundchecks.com. Contrairement aux recherches criminelles, cette vérification s’appuie directement sur les informations relatives au SSN : elle compare le numéro de sécurité sociale du candidat au Death Master Index de la Social Security Administration (SSA) et extrait les informations relatives à l’historique des adresses et aux alias (y compris les noms de jeune fille) précédemment associés au SSN. Il vérifie également l’état et la date de délivrance du SSN en question.

Ces informations peuvent être utiles pour plusieurs raisons :

Premièrement, la vérification d’un numéro de sécurité sociale par rapport aux bases de données de la SSA permet de vérifier l’identité d’un individu. Ce type de vérification peut envoyer des signaux d’alarme si le candidat a commis ou commet un vol d’identité.

Deuxièmement, disposer d’une liste d’alias ou de noms de remplacement peut être utile pour effectuer une vérification approfondie des antécédents criminels. Comme les casiers judiciaires sont associés à des noms, une personne peut changer de nom pour tenter d’éviter d’être repérée par une vérification des antécédents. En utilisant un SSN pour trouver l’historique des alias de cette personne, vous pouvez effectuer des recherches d’antécédents sur des noms plus anciens et trouver toute activité criminelle associée.

Enfin, les historiques d’adresses peuvent être extrêmement utiles pour élargir la portée d’une vérification des antécédents. La plupart des condamnations pénales sont déposées au niveau du comté, ce qui signifie que les recherches pénales de comté sont une première étape commune pour trouver les antécédents criminels d’un candidat. En vous indiquant où un candidat a vécu dans le passé, une vérification d’antécédents SSN peut vous indiquer où commander des recherches supplémentaires dans les comtés. Cette stratégie est souvent un moyen efficace et efficient pour un employeur d’étendre la portée d’une vérification des antécédents au-delà des juridictions locales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *